Retour sur un croisement de deux recherches en convention CIFRE

La revue Communication a publié au début de l’année 2017 un dossier dédié à la notion d’architexte. Appartenant au champ des sciences de l’information et de la communication, cette notion trouve un écho dans les recherches doctorales respectives de Ronan German et Lénaïk Leyoudec.  Ayant tous deux  bénéficié d’une convention CIFRE, ils rapprochent leurs environnements de recherche et apportent un regard en creux sur la conception des architextes en agence et entreprise d’édition logicielle. L’article est accessible dans son intégralité sur le site de la revue, nous publions ici, avec l’accord des auteurs, le résumé de l’article.

L’analyse des architextes est souvent contrainte de s’exercer « en creux », faute d’accès aux coulisses de leur conception. La présente recherche souhaite montrer comment une situation de recherche particulière — la thèse en contrat CIFRE — permet, dans une démarche d’observation participante, de mener une analyse sémiotique croisée de deux architextes — Patrimoine et Wezit. Cette approche sémiologique vise à interroger la nature et les modes d’exercice d’une « maîtrise » des architextes dans le cadre de relations complexes entre entreprises prestataires et établissements clients.

Lien : https://communication.revues.org/7295

Tags : CIFRE ; terrain ; valorisation ; recherche ; architexte ; informatique ; interfaces


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.