Tenir le cap épistémologique en thèse Cifre

Olivia Foli est maîtresse de conférences en sociologie au CELSA (Université Paris Sorbonne), elle s’intéresse à l’interaction entre travail et communication. Marlène Dulaurans est maîtresse de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’Université Bordeaux Montaigne. Elle est spécialisée en communication publique et politique.

En 2013, à l’issue de leurs recherches doctorales respectives, elles co-rédigent un article pour la revue Études de communication et proposent une prise de recul sur l’expérience de la recherche en convention CIFRE. Intitulée “Tenir le cap épistémologique en thèse CIFRE. Ajustements nécessaires et connaissances produites en contexte”, l’ensemble de l’article est disponible en suivant ce lien.

Olivia Foli et Marlène Dulaurans, « Tenir le cap épistémologique en thèse Cifre. Ajustements nécessaires et connaissances produites en contexte », Études de communication [En ligne], 40 | 2013, mis en ligne le 01 juin 2013, consulté le 24 janvier 2018. URL : http://journals.openedition.org/edc/5118 ; DOI : 10.4000/edc.5118


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.